• la vie sur terre

     

     

    Des molécules prébiotiques à la cellule: un chaînon manquant:

    La vie sur la Terre : pourquoi ? astronomie Comment la vie est-elle apparue sur la Terre ? Entre les molécules prébiotiques que constituent les acides aminés, peut-être apportés par les météorites ou synthétisés dans les océans, et les plus anciens fossiles datant du tout début de l’histoire de la Terre, il y a un vide que nous ne sommes pas en mesure de combler aujourd’hui. Pour tenter de reconstituer ce chaînon manquant, de nombreuses expériences de laboratoire ont porté sur la polymérisation des molécules prébio­tiques en milieu aqueux. Comme ses voisines Vénus et Mars, la Terre a dû posséder une atmosphère primordiale riche en gaz carbonique, en azote et en eau. Cette atmosphère faible­ment réductrice paraît a priori peu propice à la synthèse de molécules prébiotiques, en dépit de la présence d’eau liquide.

    Mais certaines conditions, comme celles des sources hydrothermales des océans profonds, pourraient avoir favorisé la synthèse de molécules complexes. L’autre source possible de molécules prébiotiques provient des météorites et des comètes, dont les impacts sur Terre ont sans doute contribué au développement de la vie sur Terre et, par voie de conséquence, à la constitution de l’atmosphère terrestre primitive. Nous savons que les acides aminés sont présents dans certaines météorites, et que les comètes sont riches en molécules organiques complexes. Grâce à la mission spatiale ROSETTA, en route vers la comète Churyumov-Gerasi- menko, nous saurons dans quelques années si celle-ci contient également des acides aminés…

    Une chose est sûre: la vie terrestre est d’abord apparue dans les océans. Nous en avons pour preuve les stromatholites de l’ouest australien, vestiges calcaires stratifiés résultant de l’activité physicochimique des toutes premières bactéries, dont on date les fossiles à plus de 3,5 milliards d’années. Ce n’est que plus tard, avec la mise en place de la photosynthèse – qui permet aux bactéries de transformer le gaz carbonique en sucre et en oxygène -, que l’atmosphère terrestre s’est progressivement enrichie en oxygène. Celui-ci s’est alors partiellement dissocié sous l’effet du rayonnement ultraviolet solaire pour former, dans la stratosphère, la fameuse couche d’ozone qui nous protège désormais de ce rayonnement destructeur. La vie a ainsi pu apparaître et se développer à la surface des continents, il y a environ 600 millions d’années.

    La vie sur la Terre, hasard ou nécessité ? La question reste ouverte. Rien ne permet d’affirmer qu’elle est inéluctable, mais on ne peut pas non plus nier la tendance à la complexification vers une chimie prébiotique observée à partir des molécules les plus simples dans des milieux astro- physiques très variés.

     

     

    recherches similaires:

    • la vie a dabord apparu dans leau? pourquoi?
    • le début de la vie sur terre

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :